• Faragous 2011

     

     

    Faragous 2011

     

     

    “Stimuler l’imaginaire à travers des mots du langage courant, le faire vagabonder, lui donner une forme.

    A quelle source ces mots se relient, à quelle suite sont-ils promis et quelles déroutes subissent-t ‘ils sous l’influence des autres. Comment résonnent-ils ?

    En traducteur infidèle, le langage du danseur interprète parle de lui, le renvoyant à sa condition de créateur, même s’il contribue à la renaissance des mots, parce que la façon dont il perçoit le monde en conditionne leurs versions.

    A travers ce qu’il décrit, c’est lui qu’il questionne.

    A travers ce qu’il écrit, c’est lui qu’il transforme.

    A travers ce qu’il danse, c’est lui qu’il engage, lançant un trait comme un irréversible tracé.

    En traversant trois moments de travail différents, en investissant aussi l’espace naturel et urbain, seuls et à plusieurs, le stage propose de découvrir alors la danse que les mots ont permis, d’expérimenter cette traduction, d’en accueillir l’infidélité jusqu’à en donner la force de caractère.“